Recettes de Jacques
Jacques bouscule les habitudes de notre bord en prônant des cuissons lentes et longues (il a 3 bouteilles de gaz sur Belle Lurette) . Mais comme il n’a pas de frigo, ses plats se conservent bien et il préconise quelques trucs en plus pour éviter les problèmes.
Jacques à la manoeuvre (en cuisine) Fonds d'artichaut

Ragoût d’artichauts (pour 4 personnes). 9 petits artichauts effeuillés ; 3 oignons;2 grosses pommes de terre ; 1 citron ; 2 cubes de bouillon de poule (ou/et un verre de vin rouge) huile d’olive ; 4 gousses d’ail ;3 feuilles de laurier, thym, origan, 6 ou 7 grains de poivre noir écrasés, sel.
Préparer les fonds d’artichauts et les arroser d’un jus de citron pour éviter qu’ils ne noircissent Si vous avez de jeunes artichauts, vous pouvez ajouter les queues préalablement épluchées et laisser le bas des feuilles.
Faire une fondue d’oignons dans l’huile d’olive, sans terminer complètement la cuisson, ajouter les fonds d’artichauts coupés en 4. Une fois les artichauts revenus avec les oignons, couvrir d’eau, ajouter 2 cubes de bouillon, l’ail, les épices et condiments et les pommes de terre en morceaux. Compter 1 heure de cuisson sur le diffuseur. La durée de la cuisson peut varier selon les artichauts et les pommes de terre. Goûter. Ajouter un peu de sucre si l’acidité liée au citron est trop prononcée.

Calamars façon provençale (4 personnes) 4 calamars(le calamar réduit de presque 50 % à la cuisson) ; 2 oignons;3 petites boites de tomates pelées ; 5 gousses d’ail. ; huile d’olive ; thym, origan,cumin,gingembre, sel, poivre ; 1 verre de vin blanc„ un peu d’eau de vie si déglaçage.
Faire suer les calamars coupés en 4 à feu un peu vif, jusqu’au moment où ils commencent à prendre dans le fond du poêlon ou de la casserole.Réserver les calamars, Déglacer avec l’alcool en le flambant.Faire une fondue d’oignons, rajouter le jus de déglaçage, puis les tomates en prenant soin de les écraser, l’ail , les herbes et le vin blanc. Il faut que l’ensemble compote doucement sur le diffuseur pendant une heure. Rajouter pendant la cuisson régulièrement de l’huile d’olive au fur et à mesure que l’eau s’évapore. Ne jamais porter à ébullition. Vérifier le goût , rajouter un peu de sucre si besoin. Rajouter les calamars en fin de cuisson. Ce plat peut être préparé à l’avance et réchauffé plusieurs fois. Il n’en sera que meilleur dit Jacques. Il utilise des tomates en boite pour faciliter la conservation sans frigo. Variante si vous ne disposez pas d’un poêlon à fond épais : après avoir fait suer les calamars , les réserver et faire réduire le jus à feu doux pour le rendre sirupeux. Il est alors prêt pour être utiliser pour la recette.

Les crevettes à l’italienne de Giovanni

En ce moment il est assez facile de trouver des belles crevettes royales en Adriatique et dans les eaux grecques. Bien sûr leur goût est incomparable en rapport avec celles qui sont élevées en ferme marine et congelées. Mais faute de grives on mange des merles et cette préparation reste valable . Un plat absolument délicieux facile à réaliser à bord.
Une recette de Giovanni, habituellement sur son voilier Les spaghettis aux crevettes de Giovanni

Environ 200 grammes de crevettes royales par personne ; 1 boite de tomates concassées ; deux oignons ; de l’ail ; persil, thym, marjolaine, piment, sel ,poivre, 1 verre de vin blanc ; des spaghettis.
Faire une fondue d’oignons et d’ail dans une belle poêle , rajouter les tomates concassées, les épices et condiments, le vin blanc. Cuire doucement pendant au moins 1/2 heure voire 3/4 d’heure, rajouter un peu d’eau si besoin. Pendant ce temps cuire les pâtes al dente. ( Giovanni les ôte de l’eau une minute ou deux avant la fin de la cuisson). Réserver les spaghettis. Quand la sauce est cuite mettre les crevettes sur cette préparation, environ 3 minutes de chaque côté. Rajouter la sauce et les crevettes sur les pâtes. Réchauffer doucement le tout. Évidement les crevettes se dégustent à la main. Gare aux taches . Prévoir les serviettes en papier ou des feuilles de papier absorbant.