Nous avons ainsi ouvert un chantier d’importance : reprise de toutes les fuites avérées ou potentielles aux hublots, pied de mât, aux passe-coques des câbles électriques, nous en passons et des meilleures…Les entrées d’eau ont eu déjà des conséquences fâcheuses : Chantal s’est rendue compte , par exemple, que le placage de la table du carré avait gondolé. Les rideaux sont marqués et la literie également. C’est heureux en Grèce la pluie n’est pas très fréquente quand nous naviguons, et quand cela arrive, tout sèche très vite mais c’est bien là le problème car nous oublions facilement le mauvais temps d’hiver. Maintenant, il fait beau et, vu notre disponibilité, il faut en profiter mais le résultat du travail demeure hypothétique et ne pourra s’apprécier qu’aux prochaines pluies. Croisons les doigts… Grosses surprises sur certains hublots changés il y a peu, il faut refaire les embases en teck. Ce qui suppose la dépose complète de l’ensemble et la fabrication de nouveaux cadres en bois. Heureusement notre ami George est là pour réaliser l’ébénisterie. C’est avec lui également que nous reprendrons le placage de la table. En dehors de ces beaux projets de rénovation, nous consacrons une grande partie de notre temps à la lecture et notamment aux ouvrages prêtés par nos amis, aux bains vivifiants , voire thérapeutiques autour du Mayero, à la dégustation de spécialités grecques d’Eleni et d’Algiro, à la réalisation de petits plats que nous partageons avec nos copains, après avoir écumé le magnifique marché de Nauplie. Après Henriette et Jacques, Christian et George se plient de bonne grâce au rôle de goûteurs . Leurs appréciations nous permettent de faire évoluer nos recettes du bord que nous avons le plaisir de vous proposer ci après.

Le riz basmati à la façon pakistanaise.
Laisser tremper 20 minutes le riz dans de l’eau froide, le rincer ensuite, l’égoutter. Le jeter dans deux fois son volume d’eau bouillante . Laisser 5 minutes à feu vif après ébullition. Couvrir et terminer la cuisson à feu doux durant 5 minutes encore (sous diffuseur par exemple…). . Le riz est prêt et il est vraiment délicieux.

Les pâtes complètes bio.
”Il n’est pas recommandé d’acheter des pâtes complètes si elles ne sont pas bio. Le blé est trop souvent hyper traité pour sa conservation et son enveloppe est très souvent saturée de produits chimiques… (Il en va de même avec le pain complet, mavro en grec).
Notre meilleure recette : chauffer ¼ d’eau de mer et ¾ d’eau douce dans une cocotte minute. Y jeter les pâtes et avant la reprise de l’ébullition les remuer plusieurs fois avec une spatule en bois. Pour une indication du fabriquant de 8/10 minutes, compter 1 à 2 minutes après la reprise de l’ébullition. Arrêter le feu et fermer hermétiquement ; laisser ensuite 12 à15 minutes tel quel. Ouvrer alors , égoutter , mettre un peu d’huile d’olive pour éviter que les pâtes se collent entre elles. C’est prêt.



Quelques recettes pour accompagner les pâtes (menu végétarien pour les deux premières …

1) la plus simple : couper des tomates séchées en lamelles, hacher une ou deux gousses d’ail, éventuellement ajouter quelques olives dénoyautées et coupées en rondelles (pas indispensable…).Saler très légèrement, poivrer , ajouter de l’origan. C’est prêt !
2) Un peu plus sophistiquée, mais tellement craquante, une petite recette italienne qui peut être préparée d’avance et qui sera bienvenue en mer. Il faut des tomates cerises ( des tomates séchées font aussi l’ affaire…), une courgette, une aubergine, de l’ail, sel, poivre et origan et plusieurs cuillerées d’huile d’olive. Peler l’aubergine ; l’émincer en petits bâtonnets. Faire de même avec la courgette en gardant la peau. Éplucher l’ail et le couper en petites rondelles. Saisir les tomates cerises dans l’huile d’olive bien chaude , les égoutter, les placer dans une assiette. Ensuite mettre l’ail et les autres légumes dans la poêle. Les faire revenir quelques minutes : ils doivent rester croquants. Ajouter les tomates en fin de cuisson . Saler, poivrer, ajouter de l’origan. Verser sur les pâtes. C’est un régal
3)Moules à la crème. Il existe de bonnes boites de moules et de la crème UHT conditionnée en petits emballages de 10cl. Rien de plus facile de préparer un accompagnement simple et de bon goût en mer (ou au mouillage d’ailleurs…) Un peu d’huile dans une poêle ou dans une casserole, si cela remue trop. A feu doux, ajouter la crème, du sel, du poivre et du safran  puis les moules. En mer ajouter les pour les réchauffer ; Au mouillage versez sur les pâtes dans les assiettes : c’est vite fait, bien fait. Et c’est très bon