Effectuer deux croisières dans l’année demande forcément un peu plus de temps pour s’adapter et regréer le Mayero. mais il fait beaucoup moins chaud et les îles sont beaucoup plus tranquilles…Une fois le Mayero toilé,l’annexe gonflée, les moteurs redémarrés, les instruments vérifiés, les affaires rangées, l’avitaillement effectué , l’équipage réhabitué aux mouvements du bateau, la météo satisfaisante, reste un tout petit détail : le carénage … Nous devons trouver une baie tranquille et trois jours devant nous pour effectuer ce travail de plongée. Dans le nord de Kalymnos nos copains de Troll nous attendent . JM s’y colle et après trois séances la coque est pratiquement propre. Pas vraiment une grosse corvée avec une bonne combinaison, des bons outils, et surtout de bons conseils dispensés par mon mentor sur la côte bretonne cet été. Le cadre est enchanteur et nous apprécions de retrouver Françoise et Thierry et leur inévitable Thallio. Nous passons ensemble une très bonne semaine . Après le carénage, nous partons sur Psérimos .petite île peuplée de 70 habitants qui se réveille surtout l’été à partir de midi avec l’arrivée des caïques bourrées de touristes qui descendent quelques heures pour acheter des souvenirs, se baigner et se restaurer aux tavernes locales. Vers 16 heures tout redevient tranquille. Nous préférons rejoindre la petite baie de l’est totalement inhabitée mais fort bien protégée des vents dominants et qui a le mérite d’accueillir déjà Zed de Jean Claude et Michèl, un Grand Banc super entretenu.. Les chèvres et les moutons qui s’appellent sont les seuls à faire quelque bruit. Une caïque vient chaque jour une demi heure pour baigner ses passagers. La ferme marine au loin , est peu active. La ,petite sente chevrière nous permet de faire quelques emplettes au port de l’autre côté de la colline. Les fonds sont magnifiques, l’eau est vraiment bonne, le capitaine se baigne 5 fois par jour. Chaque soir les équipages rivalisent de bon goût pour préparer des repas succulents… Les échanges de savoirs faire sont fructueux. Le paradis pendant quelques jours… Mais rien est éternel et il n’y a de bonne compagnie qui ne se quitte… Nous poursuivons notre route avec Zed vers Kos tandis que Troll repart dans le Nord.
(Photos de Mayero et de Troll)

Emborios sur Kalymnos Troll et Mayero à Emborios Le Mayero au mouillage Quel mouillage le Mayero vu de Troll Emborios la belle carénage Le Paradis de Harris à Emporios Le Paradis de Harris 2 Le capitaine vu par Troll en route pour Pserimos de conserve avec Troll Sud de Kalymnos Dans le port de Pserimos Welcome in Pserimos En route pour l'est de Psérimos le Zed à Pserimos notre baie paradis soirée crèpes sur Troll Avec Jean claude , montée au village le port de Pserimos dans les oliviers