Et après notre histoire de rat, il ne faut pas ignorer le cadre magique de l’île de Patmos. C’est un des lieux religieux les plus importants d’Europe et le monastère créé au XIème siècle est une pure merveille. La chora (la ville) qui l’entoure a été bien restaurée. Nous avons été étonnés de pouvoir nous balader à pied sans rencontrer beaucoup de monde, alors que le ballet des paquebots est dèja fort actif. Les 2800 habitants gèrent au mieux cet envahissement diurne et relativement limité dans le temps . Le chemin depuis le monastère, qui passe par la grotte où fut écrit l’apocalypse de Saint Jean, est très peu fréquenté. Le trésor du monastère vaut le déplacement: parchemins du VIéme siècle , des manuscrits enluminés, des icônes absolument magnifiques, dont une du Gréco,…La vue sur notre port est imprenable . Nous avions un peu peur d’être décus par les autres parties de l’île . que nenni, attendez la suite. Nous avons adoré, mais sans devenir croyants pour autant.
patmos-le-monastere-et-chora.jpg patmos-monastere-clochers.jpg patmos-monastere-chapelle-petite.jpg patmos-monastere-chapelle.jpg patmos-monastere-cour--interieure.jpg patmos-monastere-detail-entree-eglise.jpg Patmos-monastere-icone-exterieure.jpg
Patmos-chora-vue-sur-monastere.jpg Patmos-chora-ruelle-et-linge.jpg patmos-chora-ruelle.jpg patmos-chora-ruelle-5.jpg patmos-chora-ruelle-3.jpg patmos-chora-ruelle-2.jpg patmos-Chora-Detail.jpg patmos-chora-monastere-moniales.jpg Patmos-Chora-clocher.jpg patmos-chora-chapelle.jpg
patmos-apocalypse-clocher-sur-la-grotte.jpg patmos-apocalypse-chapelle.jpg
patmos-le-port-skala-vu-du-monastere.jpg Patmos-le-port-vu-des-moulins.jpg