Hier après-midi encore, nous travaillions avec Daniel sur les systèmes de navigation libres… Il faut dire que nous avons complètement reconditionné et mis a jour l’ordinateur de bord grâce à Pierre, l’ami de notre fille. La version open de navigation est maintenant en Français et nous avons les dernières cartes pour nous balader dans le monde entier.

Bien sûr nous avons tranquillement consulté la liste des travaux et achats à effectuer pour le Mayero tout l’hiver: en vrac, un nouveau compas de cockpit, une nouvelle ancre, un GPS, un Navtex, 2 gilets de sécurité automatiques, des draps adaptés pour accueillir les jeunes, des médocs, fabrication de contre-plaques en inox pour pose des cadènes destinées à saisir les mousquetons de harnais, couvercle ajouré pour égoutter les pâtes et pots étanches pour les ingrédients de base, le couscous et le déca introuvable en Grèce , des poulies pour remonter l’annexe sur les bossoirs, une pompe de cale de rechange, obtenir une attestation d’assurance, contacter les impôts, les banques pour organiser notre absence, trouver les bouquins repérés tout au long de l’année etc… etc… et je puis vous dire qu’elle est en bonne voie d’être totalement biffée.

Il faut aussi choisir ses itinéraires, ses points de chute pour embarquer les équipiers; contacter les chantiers, le mécano, les copains qui nous attendent… La révision du Trafic pour ce long voyage est également indispensable.

Ce qui n’était qu’une simple formalité il y a encore quelques années est devenu incontournable: check-up global avec réparations des bobos avant de partir (dents, yeux, tendinites…)

Toutes ces tâches sont plutôt agréables au final, et quand Didier nous envoie les photos des travaux effectués sur le Mayero nous bichons ! Toutes les pièces du puzzle trouvent leur place et le résultat vaudra vraiment la peine.
une nouvelle tablette dans le coin navigation pour recevoir l'informatique nouvelle tablette dans le coin navigation Didier a réutilisé la structure du siège de navigateur la table repliée le banc de barreur restauré: la structure avait été fabriquée par mes soins en 1990 détail du banc de barreur: