Voir les copains à Montpellier

Première étape : Montpellier, où nous retrouvons les copains. Bonne bouffe et balade en perspective. Les nuages nous accompagneront pendant toute la semaine, et nous ne quitterons donc quasi jamais les polaires.

Nous descendons très rapidement sur Montpellier, pour rejoindre les copains… mais trouvons quand même un chouette endroit pas loin d'une sortie d'autoroute, pour notre première nuit… Petite balade autour de chez les copains au nord de Montpellier C'est la saison des coquelicots ! Petite abeille pendant la balade Bien d'accord avec cet artiste !

De l’Hérault à l’Aude

On amorce ensuite la descente vers les Pyrénées, en passant par l’arrière-pays… Pour le trajet, on a ouvert l’atlas routier touristique, et sélectionné le plus de petites routes vertes et de villages étoilés… Bien nous en a pris, l’itinéraire est sublime, et nous découvrons à quel point le pays regorge de petites merveilles…

L'itinéraire entre Montpellier et Collioures Première halte après Montpellier, en remontant les gorges de l'Hérault vers Saint-Guilhem-le-Désert On flâne dans les rues de Saint-Guilhem-le-Désert Belle porte en bois Dans le cloître de Saint-Guilhem-le-Désert Les gouttières en céramiques, peintes et décorées comme des gargouilles Les terres rouges du lac de Salagou Je n'ai pas pu m'empêcher de franchir ce gué… pour le plaisir, car notre route n'y passait pas ! Minerve sur son éperon rocheux… Descente matinale au village de Minerve Les rues de Minerve Vue sur le pont du Diable à Olargues Le Pont du diable d'Olargues Les sols en pisé d'Olargues Le temps humide plait beaucoup à certains…

Corbières, Fitou et les châteaux Cathares

Le trajet nous mène sur les terres des anciens Cathares (Mouvement religieux européen, issus du christianisme vers le Xème siècle… qui fût ensuite combattu et décimé par l’Eglise jusqu’au XIVème siècle, pour des raisons… mmmhhh… plutôt obscures telles que des visions du mariage ou de la famille assez différente). Cela dit, ces Cathares (attention à ne pas confondre avec les Qataris ou Qatariens, qui sont les habitants du Qatar !), n’ont pas chaumé, et ont élevé des places fortes sur des éperons rocheux assez inaccessibles. De vraies prouesses d’architecture !

Sur la route… En van, la salade est souvent la base de notre alimentation Moment de détente dans Miniblou Un muret, des herbes folles, et notre van… il nous en faut peu pour être heureux ! Les champs de coquelicot… quelle merveille ! Les coquelicots… Franchissement du canal du midi Parmi les châteaux Cathares, celui de Peyrepertuse vaut sacrément le détour ! Pause déjeuner avec vue sur un château cathare…

Sur la route au pied des Pyrénées

Miniblou se faufile vraiment partout, c’est un vrai plaisir de pouvoir passer sur les petits ponts ou les tunnels. Les chemins et routes tortueuses nous emmènent dans les Pyrénées et ses sommets encore enneigés. On y retrouve plusieurs fortifications établies par Vauban au XIVème siècle. L’un de ses principes était d’adapter la construction de la place forte au contexte particulier du territoire… et chaque édifice joue en effet astucieusement avec les courbes de niveaux.

Camille mène Miniblou sur la route très étroite des gorges de Galamus La route est totalement creusée dans la roche… De quoi avoir le vertige dans les gorges de Galamus ! Au pied des Pyrénées, seuls au milieu des vignes Les cours d'eau sont encore bien chargés… Les bois et feuillages nouveaux du printemps Les sommets enneigés des Pyrénées Pause déjeuner… quasi toujours avec de très belles vues ! Entrée à Mont-Louis, entièrement fortifiée par Vauban Sur les fortifications de Vauban, avec une superbe vue sur les Pyrénées Les rues de Villefranche-de-Conflent

Vers la côte des Pyrénées-Orientales

Sur le chemin, quelques chènes lièges exploités… Récolte de thym en chemin Encore une halte tranquille avec vue sur le très beau village de Castelnou Entrée sur le village de Castelnou Un apéro de roi ! Vue sur Collioures, et son église bâtie sur les fondations de l'ancien phare… Vue sur la ville de Collioures et la forteresse de Vauban Front de mer à Collioures Tout est très coloré à Collioures Matisse et Derain ont lancé le fauvisme à Collioures… c'est amusant de comparer leur ville un siècle auparavant… Les rues colorées de Collioures Autre point de vue sur Collioures

Remontée par le Lot

Saint-Cirq-Lapopie qui surplombe le Lot… avec son faux-air de Rocamadour Place du village de Saint-Cirq-Lapopie… Façades typiques du Lot Le village est magnifique Les villages du Lot et du Périgord sont vraiment sublimes… Petite rando autour de la future maison des copains Les beaux chemins pédestre du Lot… Réveil en Haute-Vienne avec les brumes