Ce fut un grand bazar et une cacophonie du diable car les agneaux étaient paniqués et ne retrouvaient plus leur mère… Le lendemain , la Blanche, la vache que nous venions justement de ressortir après plusieurs semaines, nous fait un veau en plein champ. Après quelques temps nous remarquons que le gamin, malgré ses efforts, ne se lève pas. Quand nous nous décidons à le ramener à l’étable, il est très faible, en hypothermie et tout boueux. Nous le mettons sous un sac plastique d’eau chaude avec des couvertures, nous lui donnons du lait de brebis et un complément glucosé. Par chance, chose incroyable vu son état, il accepte ce que nous lui proposons . Le matin suivant, il est debout, nous trayons la mère et il boit encore au biberon. Aujourd’hui, après 48 heures, il est autonome. Ouf , c’était ric et rac. Au fait c’est une petite femelle très sympa. si tout va bien nous la garderons