Ce sera une belle pièce : près de 50 m2. Mais bon sang décaisser, encaisser, charrier , pelleter, brouetter, égaliser des tonnes et des tonnes, ça fait mal partout. J’avais promis à Céline de repartir de Ravent avec des muscles d’acier. Objectif atteint. L’est costaud la londonienne! Reste plus qu’à poser les fenêtres, la porte, installer l’électricité, ouvrir sur l’ancien atelier, mettre des grandes étagères , un bel établi et le tour est joué. Yapluqua!!!