L’herbe a bien poussée, mais elle ne recouvre pas encore totalement la surface. Les nombreux gravats ont été portés à la déchetterie, les dalles ont été vendues, et le portillon/clôture ont été cachés derrière la cabane ;-)

Place à notre nouveau jardin donc, où toutes les plantes semblent bien se plaire, vu les nouvelles pousses de chacune. Seule la glycine fait un peu de zèle… à l’inverse de ses congénères de Touraine, la nôtre a décidé qu’elle brandirait un feuillage touffu plutôt que de longues grappes de fleurs violettes… Le rempotage dans un pot un peu trop grand lui a peut-être donné envie de s’enraciner un peu mieux, plutôt que dépenser son énergie en floraison…

Les premiers brins d'herbe sont apparus 3 semaines après le semis Le jardin se transforme assez vite en mare avec les trombes d'eau de ces dernières semaines. Et vous pouvez aussi apercevoir les gravats qui n'avaient pas encore été déplacés. Bienvenus dans notre nouvel extérieur ! Les plantes poussent bien, et nous commencons à mieux discerner la forme finale de notre jardin… Iris Gros plan sur fleur de choisya Gros plan sur fleur de lavande papillon J'ai planté des campanules sur le haut de notre mur, là les joints de ciment s'effritent et laissent de la place entre les pierres… on verra si ça prend bien… Gros plan sur fleurs de diosma Gros plan sur fleur de Phlox

Hier, nous avons fait nos courses lors d’une balade en forêt : lierre pour couvrir le bas de notre haie, pieds de fraisiers des bois… et toute la garniture nécessaire pour la construction de notre cabane à insectes… bûche, pomme de pin, aiguilles de pin, écorce, mousse… le tout bien agencé dans une cagette de clémentine, et le tour est joué… et nous sommes pas peu fiers de celle-ci !

Le lierre trouvé en forêt a été planté au pied de la haie Quelques pieds de fraisiers des bois Un curieux régulier sur le mur Faire un abris à coccinelle et autres petits insectes, c'est pousser la nature à prendre un peu plus part à notre coin de verdure… et une bonne excuse pour bricoler Atelier peinture pour Camille… la cabane à insectes prend des couleurs Plusieurs tests de couleurs… et le doré l'a emporté ! Dès qu'il fera beau, la cabane trouvera sa place sous la bignonne…

D’ailleurs, nous avions aussi pensé aux oiseaux ce weekend, en bricolant une mangeoire… qui n’a pas échappée aux mésanges charbonnières du coin !

Les mésanges charbonnières sont plutôt gourmandes, et ont très vite repérées notre nouvelle mangeoire Refaire des cabanes pour les oiseaux, c'est un vrai bon retour en enfance ! Et puis l'occasion de donner un peu de sens concret dans mon quotidien…

Voilà, le jardin nous permet de passer pas mal de temps à l’extérieur, malgré la pluie quasi-incessante… hâte de profiter de tout ça sous le soleil maintenant !