Nos 5 premiers jours en Dordogne

Nous n’avons pas tardé pour rejoindre le premier lieu de nos vacances. Dès le vendredi soir, l’appel de la Dordogne s’est fait ressentir, et nous avons profité de la nuit pour prendre la route. Première journée très ensoleillée avec Hélène, la maman de Camille, dans son p’tit coin de paradis, au beau milieu de la campagne Dordognaise… Au programme, repos pour nous trois !

Sieste devant la maison d'Hélène, à l'ombre du pommier Un chat, aussi flemmard que nous ! Coupe d'été pour la bignonne, pour dégager les gouttières

Le temps s’est un peu gâté pour le reste du séjour… Ce fût l’occasion de redécouvrir “Lord of the Ring” (Le Seigneur des Anneaux) en version longue s’il vous plaît ! 9 heures de film, calés sous la couette, au fond du canapé ! Et 9 heures de bonus nous attendent encore ;-)

Nous avons quand même eu la chance de monter les chevaux de Joséphine, la femme de Gilles, le papa de Camille. Privilège, car peu nombreux sont les cavaliers qui les ont chevauchés. Challenge aussi, car c’est la première fois que ses trois chevaux sortent ensemble !

Et je dois bien avouer, je ne m’attendais pas à cette aventure… car avec mes années de ballades sur les chevaux de la maison, je pensais bien avoir acquis les rudiments nécessaires pour une promenade de 2 heures… Et bien figurez-vous que nous avons d’abord commencé par 20 minutes de « mise en place » ! Ses chevaux réagissent au moindre mouvements du corps… laissez-vous aller, et vous êtes bon pour l’emballement de Shan ou le saut-de-mouton de Jim !

Donc, à force de « roule tes cuisses », « centre ton bassin », « repose-toi sur tes ischions** », « appuie avec ton sternum », « rempli le creux avec ton dos »… nous avons fini par maîtriser nos montures (ou au-moins le croire)! Et la ballade s’est très bien déroulée. Parcours entre les chemins ombragés des sous-bois, les petits villages typiques, et les petites routes de campagne très calmes. Le lieu est superbe !
(**) Ischion : petit os pointus entre les fesses et les cuisses

Retour de ballade avec Joséphine Les très beaux chevaux de Joséphine

Nous, enfin surtout moi, avions tellement piaillés pour faire une descente de Kayak, qu’il nous était impossible de passer à côté ! Nous adorons vraiment cela tous les deux, et les 12 kilomètres sur la Vézère, entre Montignac (les grottes de Lascaux) et Saint-Léon sur Vézère sont vraiment passés trop vite ! C’est sûr, un jour, on s’achètera deux kayaks gonflables pour partir dès que souhaité!

Descente de la Vézère, en longeant les châteaux... ici, celui de Losse Château privé... avec Camille au premier plan Une cascade à mi-parcours, pour se rafraîchir les jambes ! Bien qu'au mois d'août, l'eau est en quantité suffisante tout le long du parcours Halte sur une petite île...

La suite à La Baule

Sur le trajet Thiviers-La Baule, nous avons bifurqué par les Sables d’Olonne. Alban, Cyrille et Michael y ont pris un mobil-home pour la semaine et c’était la bonne occasion pour se retrouver dans la piscine ! Le temps était au beau fixe sur le bord de mer, et on a passé 3h à s’éclabousser ! Génial !

La belle brochette à la piscine ! Toujours un pour embêter les autres !

Depuis, nous sommes à La Baule, chez Andrée et Henri, les grands-parents paternels de Camille. Leur accueil est des plus chaleureux. Nous avons même droit à un appartement avec vue sur leur petite pinède : les écureuils nous gâtent tous les matins de leur agilité ! Les vacances ont vous dit… ce sont les VACANCES !!!

Petits-déjeuners face à la pinède des grands-parents… on guette les écureuils Petit déjeuner à côté des écureuils

Une fois n’est pas coutume, quelques photos de people rencontrés sur place…

Gilles, Sophie et Camille se retrouvent face à l'océan… 2 amoureux en vacances à La Baule ! Nous profitons du photographe (Gilles) le temps de quelques pauses La baie de La Baule… comment dire… une belle plage pourrie par le trop grand nombre ??! Guy, Oscar, Henri, Andrée, Sophie, Camille et moi… face à Gilles

Nous en avons profité pour découvrir Guérande et les environs de La Baule : Côte sauvage et Marais Salants… D’ailleurs, Guérande serait bien plus agréable sans les masses de touristes (comme tant d’autres endroits…)

Petit café-terrasse à Guérande Eglise de Guérande Une des 4 portes de la cité de Guérande Les marées-salants

Chaque rayon de soleil était une occasion pour se balader dans les environs. Ici le port de Pornichet :

Nos vélos nous ont accompagnés tout au long de ces vacances… dommage qu'il n'est pas fait plus beau…Je crois que Camille pense déjà à l'an prochain !

Pour finir en beauté sur cette belle lancée, Ravent !

Cette semaine fut l’occasion de faire une belle surprise pour les 60 ans de papa. Nous nous sommes tous retrouvés en secret chez Cyrille et Michael. Vous auriez dû voir la tête de papa quand il nous a tous trouvés derrière la porte… pour une surprise, c’était une belle surprise ! Pour l’occasion, chacun y a mis du sien : Michael, Marion et Pierre à l’apéro, Camille et Nicolas pour les salades, Céline, Philippe et Catherine pour le poulet au curry, et Cyrille pour le Mouton Rothschild 1988 et la pièce-montée ! Un régal !

Après l'arrivée-surprise, ouverture du cadeau ! La belle table pour l'occasion Houmous préparé par Marion et Pierre A la mode Ravent, les salades du jardin ! Repas en famille dans la véranda de Cyrille Toujours du souffle à 60 ans ! hum… miam… j'en ai encore l'eau à la bouche ! Merci Cyrille !

Vie à Ravent…

Qui a apprivoisé qui ? Une chatte qui a su trouver sa place !