Visite tres attendue d'un quebecois plein d'humour: le père de Martine , la tendre aimee de Manou. Il va pouvoir parler de Princesse avec ses petites filles...

Serge est passé pendant la période de la récolte des pommes à couteaux et à cidre, de la fabrication du jus de pommes et du cidre... Il a raté de peu la presse: c'est un temps fort à Ravent. Auparavant il avait fallu ramasser 130 barettées de pommes à cidre , ce qui n'est pas une mince affaire (une barettée = 50 litres) . Les arbres qui avaient été plantés avec Manou il y a belle lurette, ont donné à plein cette année. Nous avons obtenu 2000 litres de pur jus. Nous avons confectionné avec Catherine 320 bouteilles de jus de pommes. 650 litres de cidre seront mis en bouteilles. Je l'ai déjà soutiré pour enlever la lie et les mauvais ferments et ainsi retarder la fermentation pour qu'il soit meilleur (il reste après cette opération 500 litres, soit environ 600 bouteilles à remplir en mars/avril ). 1100 litres seront réservés pour faire du Calvados , mais ceci est une autre histoire car il faudra attendre après l'été. Voici donc quelques images pour comprendre l'ambiance!

pas facile de servir la presse; c'est un rythme d'enfercette annee est exceptionnelle tant par la qualite que par la quantiteLa presse n'est pas recente mais elle marche sans faiblir130 barettees de pommes, c'est quelque chose! Esperons que le jus de pommes sera encore bon cet ete le soutirage : operation assez longuetravail de soutirage termine : je suis heureux

Mais depuis notre retour les travaux de la ferme ont aussi consisté à construire des extensions pour l'abri des vaches avec un parc bétonné de 90 m2 pour qu'elles passent un meilleur hiver et ce qui permet en outre de séparer les veaux des mères . A terme nous construirons une aire de contention pour soigner et traiter les bêtes... Après ce gros travail, nous avons continué par l'extention de la bergerie qui était vraiment trop petite quand les agneaux sont là... De plus nous pourrons curer plus facilement ce bâtiment car tout l'arrière pourra s'ouvrir pour laisser le passage au tracteur... D'ou la fabrication d'un cadre de porte en acier par Philippe.

Extension de l'abri des vaches : 13m3 de beton armeextension abri des vachesLa nouvelle extension sur la bergerie Liaison delicate en zinc avec l'ancien toit grace au savoir faire de PhilippeCeline participe a  tous les travaux comme toujours quand elle est a  la maison, ce qui n'est pas rarePhilippe soude la porte de la bergerie

Et puis nous avons eu le plaisir de recevoir à plusieurs reprises un ami revenant, Philippe Lhour, en escale en Normandie . Nous ne l'avions pas vu depuis dix ans. Il est venu 3 fois nous voir , nous a préparé une fejoad formidable et a participé à la vie de la ferme avec son fils Hugo très sympa comme son père. Ce dernier a d'ailleurs beaucoup navigué sur l'atlantique avec son père. Nous avons eu beaucoup de chance de le voir , car Philippe repart au Brésil en avril l'année prochaine. Peut-être lui rendrons nous visite la bas...

Cela fait plaisir de revoir Philippe avec une excellente surprise; Hugo son fils Préparation de la Fejoad par Philippe et Hugo pour tout RaventTranchage des betteraves pour les veaux ; Philippe et Hugo à l'oeuvrePhilippe, Hugo et Celine nourissent les broutards Tout Ravent pour apprécier la fejoad de Philippe et un peu de Hugo