Adieu Maganari, salué par l'équipage d'un Haliotis, bateau de nos rêves... Ne pas se fier au calme relatif qui semble régner au début de la traversée. Le vent est bien présent derrière le cap. Bonjour Sikinos:250 âmes, 3 naissances l'an dernier, la première fois depuis longtemps. Un maire communiste qui a refusé d'engager son Ile dans la grande vague touristique.Il n'y a pratiquement plus d'eau sur l'île et un petit cargo vient l'alimenter régulièrement. Des sentiers super mais non balisés (nous nous sommes perdus à chaque fois malgré une belle carte...). Beaucoup de mulets encore. Et toujours des petites chapelles perdues très bien entretenues. Et même un ancien monastère construit autour d'un vieux temple du III ème siècle avant JC. Un village ou plutôt 2 de toute beauté, un port ensablé où nous avons été parfois le seul voilier, et toujours le bruit assourdissant des cigales. Nous allons encore y rester quelques jours, Meltem oblige en espérant que les gros voiliers de location n'aient pas la mauvaise idée de se mettre à couple. Les habitants sont accueillants.