Nos 5 genisses vont être contentes: un monsieur taureau arrive demain. Eugéne nous a téléphoné ce soir pour nous informer de la nouvelle. Ces demoiselles l'accueilleront-elles bien? le jeune male saura t-il être à la hauteur? Nous ne manquerons pas de vous tenir informé par photos interposées de la suite... Il a plu comme rarement depuis 15 jours; les marais de Carentan sont blancs, ce qui est rare à cette époque de l'année. Conséquence: les champs de la maison sont trempés , ce qui ne facilite pas les déplacements avec les tracteurs pour nourrir les bêtes. Le nouveau blin et les 2 nouvelles brebis se portent bien. Elles se sont bien adaptées même si parfois ces 3 ovins font bande à part par rapport aux anciens de Ravent. Les 2 chatons de notre Chocolat prennent de + en + d'assurances et bien que je m'étais promis de ne pas les nourrir je craque assez réguliérement et ils acceptent les caresses: comme quoi la faim peut faire accepter n'importe quoi! Les lapins sauvages qui vivent le long du chemin sont malheureusement en danger; l'un d'entre eux a la mixomatose et cette maladie implantée par un vétérinaire il y a quelques décennies est redoutable. Les yeux deviennent globuleux, les muscles se paralisent et la mort est au bout. C'est bien dommage: malgré les poursuites effreinées de la chienne, nous en voyions parfois 7 ou 8 chaque matin.Il reste les buses dans le ciel, les liévres et quelques hérons dans les parages... Les poulent re-pondent et mon petit commerce sur Caen reprend: 2 ou 3 douzaines sont écoulées chaque semaine. C'est pas la fortune mais cela nous permet d'acheter une brebis, payer la presse à cidre ou quelques poulets a graisser...les chevaux sont maintenant au foin et sont montés quand même assez souvent, sauf Princesse qui coulent une retraite heureuse pour le moment

à suivre